Pour Laura qui élève seule son bébé, le quotidien n’est pas facile. Mais ce matin-là, la journée s’annonce particulièrement mouvementée. Son bébé a pleuré une bonne partie de la nuit. Le yaourt du matin est périmé. Elle arrive en retard au travail. Elle doit repartir car son bébé est malade... Laura doit puiser dans ses dernières ressources. Pour l’amour de son fils.

Ceux qui restent

Un nouveau court-métrage de fiction en projet.

réalisé par Quentin Lazzarotto

Début 2017, mon amie Émilie Lamotte (vous l'avez aperçue dans la vidéo de présentation ci-dessus), m'a fait lire un scénario absolument fulgurant ! Elle l'avait écrit pour raconter son quotidien de jeune maman, tout en pensant avec énormément d'empathie aux familles monoparentales.

Elle m'a proposé de réaliser le film à travers sa société de production nouvellement créée avec son associée Angélique Daniel : Naïka Films.

Nous avons décidé de rassembler nos forces et de réaliser ce film avec nulle autre aide que celle de tout ceux qui, touchés par l'histoire, auront décidé de nous accorder un don financier. Ce système de financement participatif nous donne une liberté de création totale, indépendante de tout formatage ou toute subvention politique.

Le tournage est prévu en mai 2017.

En arrivant sur le site de financement participatif Kickstarter, vous pourrez contribuer à la production en faisant un don du montant de votre choix. Vous pourrez également choisir parmi une superbe liste de cadeaux en échange.

Dans un premier temps, seules les personnes ayant fait un don pourront voir le film une fois réalisé.

 
Logo Naïka Films
Ceux qui restent - Gabriel

OK, mais c'est quoi le film exactement ?

"Ceux qui restent" sera un film très court (entre 5 et 10 minutes). Il raconte 24h de la vie de Laura et de son bébé Gabriel. Les péripéties sentent le vécu et l'histoire se déroule avec grâce. 

Nous sommes en empathie avec Laura, qui semble ce jour-là être la maman la plus malchanceuse du monde. Gabriel lui-même tombe malade et personne ne semble être disponible pour le soulager de sa fièvre. Laura encaisse et doit se soumettre au regard des autres. C’est un film qui nous rappelle tous ces moments où le quotidien nous pèse. Il est dur, nous dépasse et nous paraît incontrôlable, comme ces jours où l’on a l’impression que les énergies du monde sont liguées contre nous. On a envie d’abandonner, ou de tout casser. On se croit seul. Mais qu’est-ce que le quotidien finalement, que vaut-il face à la vie ? Comparé au sourire d’un bébé, il ne compte plus. Il faut pourtant l’affronter, et ce film raconte l’histoire d’une héroïne du quotidien, modèle de résilience, et qui nous rappelle ce qui compte vraiment.

Ceux qui Restent n’est pas un film social ou fondé sur la question des minorités, il ne trouve pas son moteur dans la dénonciation des inégalités qui peuvent frapper certaines familles. Loin de cela, sans vouloir le nier, Laura est une maman universelle. Gabriel est un bébé universel. Ce film est une ode à toutes les mamans et les bébés du monde.