Pour Laura qui élève seule son bébé, le quotidien n’est pas facile. Mais ce matin-là, la journée s’annonce particulièrement mouvementée. Son bébé a pleuré une bonne partie de la nuit. Le yaourt du matin est périmé. Elle arrive en retard au travail. Elle doit repartir car son bébé est malade... Laura doit puiser dans ses dernières ressources. Pour l’amour de son fils.

Ceux qui restent

court-métrage de fiction

Début 2017, mon amie Émilie Lamotte, m'a fait lire un scénario absolument fulgurant ! Elle l'avait écrit pour raconter son quotidien de jeune maman, tout en pensant avec énormément d'empathie aux familles monoparentales.

Elle m'a proposé de réaliser le film à travers sa société de production nouvellement créée avec son associée Angélique Daniel : Naïka Films.

Nous avons décidé de rassembler nos forces et de réaliser ce film avec nulle autre aide que celle de tout ceux qui, touchés par l'histoire, auront décidé de nous accorder un don financier. Ce système de financement participatif nous a donné une liberté de création totale, indépendante de tout formatage ou toute subvention politique.

Le tournage a eu lieu en mai 2017.

Ceux qui Restent n’est pas un film social ou fondé sur la question des minorités, il ne trouve pas son moteur dans la dénonciation des inégalités qui peuvent frapper certaines familles. Loin de cela, sans vouloir le nier, Laura est une maman universelle. Gabriel est un bébé universel. Ce film est une ode à toutes les mamans et les bébés du monde.